Les enjeux du Très Haut Débit en France


Comprendre le Très Haut Débit



Extraits du site www.francetdh.fr

 

Pour tout savoir sur :

- les investissements

- les technologies

- le bilan

- les usages

....


Observatoire du Très Haut Débit


Cartographie du 47

Une couverture intégrale du territoire en très haut débit d’ici 2022

Lancé au printemps 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022. Pour atteindre cet objectif, le Plan s’appuie prioritairement sur le déploiement de réseaux mutualisés de fibres optiques et mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre l’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs privés.

Priorité au déploiement de la fibre optique :

Pour renforcer la compétitivité de l’économie française et la qualité des services publics, le Plan fait des zones d’activités économiques et des services publics (établissements scolaires, hôpitaux, maisons de santé, etc) des « sites prioritaires » de raccordement pour le déploiement de la fibre optique.
   
Pour généraliser l’accès de tous aux usages liés au très haut débit, plus de 80% des logements seront éligibles au «FttH» en 2022, c’est-à-dire la fibre jusqu’à l’abonné (« Fiber to the Home »).
   
Le raccordement en « FttH » de chaque logement ne peut être envisagé qu’à long terme. Néanmoins, la fibre optique sera déployée dans chaque village ou chaque quartier par des opérations de « montée en débit », qui consiste à rapprocher la fibre optique tout en maintenant la partie terminale du réseau en cuivre ou en câble coaxial. Associée à la technologie « VDSL2 », qui consiste à améliorer le débit sur le réseau téléphonique fourni par l’ADSL, la « montée en débit » permet de fournir un accès Internet à très haut débit.

Un soutien aux technologies hertziennes :

Pour améliorer rapidement le débit dans les zones les plus rurales et les habitats les plus isolés, le Plan France Très Haut Débit soutient également le déploiement de technologies hertziennes, c’est-à-dire qui permettent de fournir un accès à Internet par des ondes radios. Trois types de réseaux sont mobilisés :
- Les nouvelles générations de satellites
- Les technologies hertziennes qui utilisent des relais terrestres (notamment WiMAX et Wifi)
 Les technologies LTE (« Long Terme Evolution »), notamment la 4G à usage fixe. Des expérimentations sont en cours dans le cadre du Plan France Très Haut Débit.